Gutenberg

Nouveau : découvrez l’éditeur en essayant directement sa démo en français!

Traduit de l’anglais par Mathieu Viet

Une nouvelle manière d’écrire dans WordPress

Une nouvelle expérience de publication pour vos sites WordPress est en cours d’élaboration : tenez-vous prêts, car vos textes, vos images et vos mises en page s’afficheront comme vous l’imaginez, sans nécessiter de programmation particulière.

Vous avez sans doute entendu parler de ce projet – Il s’appelle Gutenberg, en référence à l’inventeur qui révolutionna l’imprimerie au XVe siècle – et vous vous demandez certainement ce que cela implique pour vous. Qui sera impacté le plus et comment votre manière de travailler au quotidien changera ? La réponse est tous et toutes. L’éditeur Gutenberg utilise des blocs pour créer tout type de contenu, remplaçant ainsi plus d’une demi-douzaine de façons plus ou moins cohérentes de personnaliser WordPress. Il respecte les standards modernes de code et s’inscrit dans les initiatives du web ouvert. Ces blocs de contenu transforment la manière dont les utilisateurs, les développeurs et les hébergeurs interagissent avec WordPress pour simplifier et améliorer l’intuitivité de l’édition de contenus riches rendant la publication et le travail plus accessible à tous, quelles que soit vos compétences techniques.

C’est génial que tant de personnes pensent qu’utiliser WordPress est le meilleur moyen de déposer ses idées sur le Net. S’il est très facile de libérer le pouvoir de WordPress lorsqu’on sait coder, maîtriser le code n’est pas donné à tout le monde. Maintenant ce n’est plus une nécessité.

Découvrez cette nouvelle expérience

Comme nous espérons obtenir beaucoup de retours d’information et de remontées quant à vos tests en conditions réelles de cette nouvelle expérience, nous la mettons à votre disposition sous la forme d’une extension. Pour éprouver cette nouvelle façon de travailler avec WordPress, depuis l’administration de votre site, activez le menu des extensions. Cliquez sur le lien pour en ajouter une nouvelle et indiquez « Gutenberg » dans le champ de recherche.

Vous pouvez aussi directement télécharger l’extension Gutenberg et la téléverser dans votre site.

> Essayer la démo Gutenberg sans avoir à installer l’extension

Aidez-nous à bâtir le futur

Le développement de Gutenberg s’organise depuis GitHub, et ce guide est une bonne ressource pour commencer à se familiariser avec le projet.

L’équipe est impatiente d’entendre parler de votre expérience avec Gutenberg ! Saisissez cette formidable occasion d’avoir un impact réel sur l’avenir de WordPress. Explorez et utilisez Gutenberg et partagez vos opinions – utilisez ce lien pour nous en envoyer autant que vous le souhaitez.

La manière la plus pertinente pour aider les personnes qui construisent cette nouvelle expérience utilisateur est de tester l’éditeur en utilisant une procédure particulière comprenant un ensemble de tâches. Vous pouvez en savoir plus sur ces tests et leurs instructions en vous rendant ici.

Qu’est-ce qu’un bloc ?

Une des choses que vous entendez souvent lors des discussions autour de Gutenberg c’est le concept de blocs. Ces blocs représentent un moyen standardisé de mise en forme des contenus qui nécessitent aujourd’hui d’utiliser des « codes courts », codes d’imbrication, « widgets », formats d’article, types de publication personnalisé, réglages de thème, meta-box et d’autres procédés de formatage. En permettant une personnalisation étendue tout en faisant en sorte qu’elle ne nécessite pas des connaissances poussées en matière de code, les blocs sont fidèles à la promesse de WordPress : une vaste étendue de fonctionnalités couplée à une expérience utilisateur claire et cohérente.

L’éditeur actuel de WordPress est un champ de texte libre – il a toujours été une merveilleuse page blanche pour écrire, mais lorsqu’il s’agit de publier des articles et des pages contenant des images, des éléments multimédias, des contenus imbriqués depuis des réseaux sociaux, des questionnaires et d’autres éléments, il nécessitait une combinaison de différentes approches pas forcément toutes intuitives :

  • Librairie de média/balisage HTML pour les images, les éléments multimédias et les fichiers autorisés.
  • Liens copiés/collés pour les contenus à imbriquer
  • « Shortcodes » pour les ressources spécifiques aux extensions
  • Image à la une pour les images positionnées au-dessus de la page d’un article.
  • Des extraits pour les sous-titres.
  • Des « widgets » pour les contenus positionnés sur un des côtés de la page.

Lorsque nous avons pensé à ces usages et à comment les rendre plus évidents et cohérents, nous avons progressivement adopté le concept de « blocs ». Tous les éléments de la précédente liste pourraient être des blocs : faciles à retrouver et à comprendre et simples à déplacer dynamiquement dans la page. Le concept de bloc est très puissant, et qui, s’il est bien pensé, apportera une expérience d’édition et de publication exceptionnelle.

Imaginez pouvoir afficher un des collaborateurs du client à l’aide d’un bloc personnalisé qui serait glissé dans la page « À propos » de son site pour automatiquement y intégrer sa photo de profil, son nom et sa présentation. Imaginez un tout nouvel univers d’extensions qui enrichiraient WordPress de la même manière. Imaginez des menus de navigation et des « widgets » simplifiés. Imaginez des utilisateurs pouvant comprendre et utiliser WordPress et la plupart de ses extensions instantanément.

Les étapes du projet Gutenberg

3 étapes sont planifiées pour Gutenberg. La première, qui prévoit l’intégration de l’éditeur dans WordPress 5.0, se concentre sur l’expérience d’édition des articles et la mise œuvre des blocs. L’accent est mis sur une approche qui donne la priorité au contenu. L’utilisation des blocs, comme détaillée plus haut, vous permet de vous polariser sur la présentation des contenus en évitant les potentielles confusions liées à d’autres options de configuration. À terme, cela permettra à tout utilisateur d’exposer leur contenu de manière attractive, directe et visuelle.

Ces fondamentaux ouvriront la voie aux deux étapes suivantes, en prévision pour l’année prochaine, pour aller au-delà du contenu de l’article en s’intéressant à la personnalisation des modèles de page puis au site dans sa globalité.

Gutenberg est un changement important, et les moyens seront mis en œuvre pour préserver les fonctionnalités existantes (comme celle des « shortcodes » ou des meta-box) pour donner le temps et des guides aux développeurs pour effectuer la transition efficacement. À terme, de nouvelles opportunités se présenteront aux développeurs d’extensions ou de thèmes pour améliorer le service rendu à leurs utilisateurs grâce à une approche plus attrayante et visuelle profitant d’outils maintenus et supportés par le cœur.

Compatibilité

Le projet Gutenberg étudie activement les préoccupations liées à la compatibilité. Les blocs sont effectivement le nouveau mécanisme pour construire les fonctionnalités liées aux contenus, et nous recommandons que les développeurs migrent vers ces blocs toutes celles qui sont bien encapsulées. Toutefois le support pour les fonctionnalités WordPress existantes sera maintenu, et il y aura des trajectoires de transition pour les « shortcodes », les « meta-box » et les types de contenu personnalisés.

  • Les « codes court » :
    • Continueront de fonctionner sans nécessiter le moindre changement.
    • Un nouveau type de bloc existe pour les insérer dans l’éditeur Gutenberg.
    • Un mécanisme de prévisualisation de leur rendu est planifié.
  • Les « meta-box » :
    • Certaines continueront de fonctionner sans nécessiter le moindre changement. Elles se positionneront sous la nouvelle interface.
    • Certaines nécessiteront des aménagements (en particulier celles qui se basent sur le DOM pour se déclencher)*.
    • Nombreuses peuvent être converties en blocs natifs (en particulier celles qui sont utilisées pour injecter leur contenu au sein du frontal du site).
    • Un mécanisme sera mis en place pour gérer les conflits occasionnés par les meta-box afin que l’éditeur classique soit rétabli avec intégration d’une alerte.
  • Les types de publication personnalisés :
    • Sont pris en charge par Gutenberg,
    • Auront besoin de déclarer leur support de la REST API (show_in_rest).
    • Peuvent ne pas déclarer le support « editor » pour ne pas être modifiable depuis Gutenberg.
    • Pourrons déclarer les types de blocs supportés et les blocs à utiliser par défaut.

* Le fonctionnement de certaines metabox, qui se reposent sur une structure spécifique de l’écran d’administration affiché, dans Gutenberg n’est pas garanti et pourra nécessiter des aménagements préalables à leur bon chargement.

Enfin, il existe une extension officiellement supportée pour complètement désactiver Gutenberg.

Ressources

Il existe de nombreuses ressources où vous pourrez en apprendre plus sur le projet et les idées qui en découlent.

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.