Utilisation de la marque WordPress dans les noms de domaines

La marque « WordPress » est la propriété de la Fondation WordPress. Seuls les sites de l’écosystème WordPress.org et WordPress.com sont autorisés à utiliser ce terme dans leurs noms de domaines de premier niveau.

Cela signifie qu’il n’est pas autorisé d’utiliser le terme WordPress dans un nom de domaine. Si vous détenez un tel nom de domaine, vous devez en changer et le transférer à WordPress.org qui prendra en charge son blocage par la suite.

Le terme « wp » n’est pas couvert par le trademark. Vous pouvez donc l’utiliser dans vos noms de domaines.

L’utilisation de « wordpress » est autorisée en sous-domaine. Vous pouvez donc disposer d’un sous-domaine wordpress.exemple.fr sans problème.

Donc par exemple, si vous possédez un nom de domaine en www.wordpress-exemple.fr ou www.wordpressexemple.fr vous ne pouvez pas continuer à l’utiliser.

Dans ce cas, vous devez rétrocéder le nom de domaine à la Fondation WordPress.

Vous pouvez acquérir le nom de domaine www.wp-exemple.fr et rediriger votre ancien nom de domaine en 301 vers celui-ci. La Fondation WordPress vous laissera le temps nécessaire pour que votre référencement ne soit pas impacté.

En revanche cette action de votre part est obligatoire (ainsi que la communication de son avancement), sous peine de poursuites de la part du service juridique de la Fondation WordPress.

Nous (la Fondation WordPress et ses représentants pour fr.w.org) menons fréquemment des campagnes ciblées afin de prévenir les personnes détenant des noms de domaines non autorisés, mais vous ne devez pas attendre cela pour agir si vous ne respectez pas le trademark, car vous l’utilisez de façon illégitime et non respectueuse de la marque et de l’écosystème WordPress.

Oui mais d’autres le font aussi !

Citation fictive du détenteur fictif du nom de domaine « www.wordpress-example.fr »

S’il ne s’agit pas de WordPress.org, WordPress.com, WordPress.net WordPressFoundation.org ou WordPress.tv, ils n’en ont pas le droit. Si vous le souhaitez, vous pouvez les contacter en leur expliquant la situation et en pointant vers cette publication officielle.

Le plus souvent, il s’agit de sites distribuant des extensions ou des thèmes contenant des logiciels malveillants, nous luttons contre eux avec les ressources juridiques disponibles et en contactant si nécessaire directement les hébergeurs ou les moteurs de recherche. Nous sommes certains que vous ne souhaitez pas que votre site soit traité comme tel.

Pour contacter la Fondation WordPress :