Les changements techniques à venir sur WordPress 5.7

 

La sortie de WordPress 5.7 est prévue pour le 9 mars 2021.

Avec maintenant plus de 40 % de parts de marché, le logiciel libre WordPress poursuit son ascension impressionnante au sein de l’écosystème des CMS.

Découvrez dans cet article les nouveautés qui vous attendent pour cette nouvelle version de l’outil de création de sites web le plus populaire au monde !

 

Dans ces temps difficiles, WordPress 5.7 vous propose de nouvelles fonctionnalités et des améliorations pour vous aider à démarrer cette année 2021 sur une note positive ! Pour cette nouvelle version de WordPress, une petite équipe – mais expérimentée – a été mise sur pied afin de diriger le développement de cette nouvelle version embarquant un paquet de nouvelles fonctionnalités techniques et des corrections attendues par les développeurs et développeuses.

En tant qu’utilisatrice ou utilisateur de WordPress, vous retrouverez un éditeur de blocs encore plus efficace, l’arrivée du chargement différé des iframes, un outil de migration vous permettant de passer de HTTP à HTTPS en un clic, de nouvelles couleurs standardisées pour l’administration de votre site WordPress, une nouvelle API destinée à la gestion des instructions pour les robots d’indexation.

En tant que développeuse ou développeur, vous retrouverez 66 améliorations et nouvelles fonctionnalités127 corrections de bugs, et bien plus encore ! Les personnes qui s’intéressent à la technique seront sûrement attentives à la tâche de nettoyage des erreurs JavaScript qui a été conduite après la mise à niveau vers jQuery 3.5.1 en tant qu’étape 3 de notre processus de mise à niveau de la bibliothèque jQuery.

Dans ce guide technique, vous trouverez tous les changements qui pourront vous concerner en tant que personne utilisant WordPress au quotidien. Les liens proposés mènent tous à des ressources en anglais.

Administration : une nouvelle palette de couleurs standardisée

Il s’agit de la première partie d’un projet plus large visant à nettoyer les feuilles de styles de l’administration de WP. Avec WP 5.7, toutes les couleurs déclarées en CSS sont regroupées au sein de l’une des 12 variations de bleu, vert, rouge et jaune, ou dans l’une des 13 variations de gris, noir et le blanc. Cela peut paraître encore présenter trop de variations, mais il faut savoir qu’il y en avait bien plus auparavant, et surtout qu’elles n’obéissaient pas du tout à des variations strictes et prévisibles.

La nouvelle palette de couleurs regroupe donc toutes les couleurs du code source de WordPress dans une palette de 56 couleurs qui permettent de satisfaire les ratios de contrastes demandés par les Règles d’accessibilités des contenus web (WCAG) au niveau AA entre ces couleurs, et le blanc ou le noir.

La standardisation de la palette de couleurs de l’administration pourra aider les personnes contribuant à WordPress à prendre des décisions de conception accessibles. Les développeuses et développeurs de thèmes sont encouragé·e·s à utiliser cette nouvelle palette de couleurs afin de proposer une meilleur cohérence entre leur produit et le cœur de WordPress.

Dans la note de développement liée ci-dessous, vous trouverez toutes les indications techniques pour vous permettre de rendre le code de vos développements conforme à la palette de couleurs de l’administration de WP.

L’éditeur de blocs – Gutenberg

L’éditeur de blocs Gutenberg poursuit ses itérations rapides. La version 9.9 de Gutenberg est pleinement intégrée à WordPress 5.7, ce qui représente 7 nouvelles versions supplémentaires de Gutenberg (les versions 9.39.49.59.69.79.8 et 9.9), toutes comprises dans cette nouvelle version de WP. Des correctifs de bogues et des améliorations de performances provenant des versions 10.0 et 10.1 font aussi partie de WP 5.7.

Il y a un paquet de nouvelles fonctionnalités liées à Gutenberg dans WP 5.7. Citons par exemple le glisser-déposer depuis l’outil d’insertion de blocs, l’alignement en pleine hauteur pour certains blocs, l’affichage des variations de styles dans l’inspecteur, des améliorations d’utilisabilité et de stabilité sur les blocs réutilisables, les alignements verticaux dans les blocs boutons, la possibilité de modifier la taille des icônes dans le bloc icônes de réseaux sociaux, ou encore la possibilité de modifier la taille de police dans les blocs de liste ou d’affichage de bouts de code.

Pour les mises à jour techniques, voici quelques notes de développement (en anglais) :

Outils d’importation et d’exportation

Plusieurs changements importants impactent les outils d’importation et d’exportation : un crochet a été créé pour filtrer le titre des publications avant exportation ; la date de dernière modification a été ajoutée dans les données d’exportation ; des améliorations significatives de performances ont été apportées pour une importation plus rapide des menus de navigation. Ces éléments sont détaillés dans la note de développement dédiée :

Gestion des médias

La principale amélioration concernant les médias est la mise en place du chargement différé par défaut des iframes. Cela fera gagner à votre sites quelques précieux dixièmes de secondes de temps de chargement. D’autres changements relatifs à la médiathèque sont listés plus bas dans les améliorations diverses, mais cette nouvelle fonctionnalité méritait sa rubrique dédiée :

Gestion des comptes des utilisatrices et utilisateurs de votre site

À partir de WordPress 5.7, il est possible pour les administratrices et administrateurs de sites WordPress de générer facilement l’envoi de l’e-mail de réinitialisation de mot de passe à n’importe quel compte déjà inscrit sur le site. Pour cela, il suffit de se rendre sur l’écran de modification du compte et de cliquer sur le bouton d’envoi de l’e-mail contenant le lien de réinitialisation, comme décrit dans cette petite vidéo (montrant l’interface en anglais) :

Il est aussi possible d’utiliser les liens d’accès rapide présents dans la liste des comptes du site sur chaque ligne correspondant à un utilisateur ou une utilisatrice, ou encore d’envoyer ce lien de réinitialisation à un grand nombre de comptes en utilisant l’outil de traitement par lots. Consultez l’article d’origine en anglais pour plus de détails :

API REST

Des modifications ont été apportées à l’API REST, notamment concernant des changements de points de terminaison, des changements de paramètres disponibles ou acceptés, ou encore des changements concernant la gestion des mots de passe d’application.

Ces changements sont récapitulés sur cet article en anglais :

API Robots

Une nouvelle API fait son arrivée dans WordPress ! L’API Robots permet de gérer de façon précise et contrôlée l’affichage des balises méta robots sur les pages de votre site. Pour tout savoir sur cette amélioration destinées aux personnes souhaitant optimiser leur site aux petits oignons pour le référencement, consultez cette note de développement :

Sécurité

Pas de correctif de faille de sécurité dans cette version car rappelons-le : ce n’est pas le but des versions majeures ! Mais en revanche, plusieurs améliorations intéressantes : tout d’abord, l’outil de contrôle de la santé de votre site (Outils > Santé du site) sera maintenant à même de vérifier si votre site dispose d’un certificat SSL (permettant le passage de votre site en HTTPS) et le cas échéant de vous proposer de migrer votre site de HTTP à HTTPS. Il fera également un état des lieux de la migration et vous permettra de corriger les erreurs éventuelles. Enfin, un premier pas vers l’intégration des entêtes Content-Security-Policy (CSP) est fait avec la mise en place d’outils permettant aux développeurs et développeuses d’utiliser des attributs dédiés sur les scripts qu’ils et elles ajoutent sur WordPress afin notamment d’en vérifier l’origine. Pour plus de détails :

Autres mises à jour techniques de WordPress 5.7

Des modifications concernant les écrans de connexion et d’inscription on également été faites :

Utile pour les développeuses et développeurs de thèmes, un nouveau marqueur de modèle et un nouveau marqueur conditionnel permettant de récupérer ou tester les publications parentes d’une publication donnée :

Deux nouvelles fonctions ont été ajoutées dans WP 5.7 afin de déterminer si une publication est visualisable publiquement ou non. Le marqueur conditionnel is_post_publicly_viewable() est notamment particulièrement intéressant car il combine plusieurs vérifications en une seule fonction. Pour plus de détails (en anglais) :

Pour finir, voici une note de développement contenant pêle-mêle une liste de toutes les petites améliorations notables destinées aux développeuses et développeurs :

Et bien plus encore…

WordPress 5.7 contient bien d’autres améliorations et modifications !
Plus de 127 bugs ont été corrigés, 66 améliorations et nouvelles fonctionnalités ont été implémentées et 29 tâches courantes ont été clôturées dans WordPress 5.7. Voici une poignée d’autres modifications qui n’ont pas été évoquées dans les notes de développement listées ci-dessus :

  • Éditeur : prise en charge du filtrage des paramètres dans l’enregistrement de nouveaux types de blocs à partir de métadonnées (#52138)
  • Menus : ajout d’un pied de section épinglé au gestionnaire d’éléments de menus afin d’éviter de dupliquer les boutons de sauvegarde (#51631)
  • Mises à jour : affichage du numéro de la version qui sera réinstallée sur le bouton de réinstallation disponible sur la page de mise à jour de WP (#51774)
  • Mises à jour : prise en charge de la valeur development pour la constante WP_AUTO_UPDATE_CORE (#51978)

Pour rappel, la sortie de WordPress 5.7 est prévue le 9 mars 2021. Vous pouvez d’ores et déjà la tester en version Release Candidate en installant l’extension officielle WordPress Beta Tester puis en allant dans ses réglages et en cochant la case Beta / Version de développement puis en mettant à jour votre installation de façon classique.

Merci à @jdy68, @wolforg, @chaton666 et @crash_47 pour leur relecture de ce guide.

6 réflexions sur « Les changements techniques à venir sur WordPress 5.7 »

  1. Bonjour Li-An, et merci pour votre commentaire.

    L’équipe de développement de WordPress ne recommandera jamais d’attendre les versions mineures pour passer à la version majeure précédente.

    D’une part, si vous ne suivez pas les travaux de l’équipe de développement de WP, vous n’avez aucune idée de ce que ces versions mineures contiendront en terme de correctifs par rapport à vos besoins et à votre site (thème, extension, etc).

    D’autre part vous vous exposez à des problèmes liés à des extensions qui supporteront les nouvelles versions de WP et d’autres non. La seule règle qui est stable et efficace est de se maintenir à jour, constamment. Tout évolue : WP, thèmes, extensions… si vous commencez à ne pas mettre à jour WP avant la prochaine version mineure, vous devez faire pareil pour les extensions… Or cela est ce que l’on appelle un « rabbit hole ».

    La seule chose que nous recommandons est de toujours faire toutes les mises à jour au fil de l’eau. Et bien entendu, pour celles et ceux qui en ont la possibilité, de tester au préalable ces MAJ. Mais si vous n’avez pas la possibilité de tester sur une instance différente les mises à jour avant de les faire sur votre vrai site, ils est plus que recommandé de les faire au moment où elles sortent.

    Bien à vous,
    Jb

  2. Je voudrai vous faire part d’un bug particulièrement agaçant et je ne sais pas ni où comment le faire remonter. Peut être pourriez-vous vous en charger :
    J’ai un site qui a 13 ans et quand je fais le copier-coller d’un article qui date de 3 ans environ dans un nouvel article publié, dans l’aperçu de l’article il y a le texte qui date d’il y a 3 ans ou 10 ans MAIS JAMAIS le texte récent et présent.

    Si vous pouviez le signaler

    Merci

    PS : Comment appelez-vous l’aperçu rectangulaire d’un article WP cité dans un cadre rectangulaire ???

  3. Bonjour

    WordPress est à jour, super
    question je suis en php 7.4 ?

    Peut on passer eb php 8.x ? car jusqu’à présent ça plantait ? Je n’ai pas essayé, mais je ne voudrais pas planter tout mes sites à jour plug in et wordpress 5.7

    Merci

  4. Bonjour @olivierf,

    Côté WordPress, il n’y a pas d’incompatibilité majeure avec PHP 8, mais attention : ce n’est pas forcément le cas de toutes les extensions. Il faut vérifier que chacune d’entre elle propose bien le support de PHP 8 individuellement.
    Pour cette raison, il est conseillé de tester la mise à niveau de PHP sur une copie du site d’abord.

    Bonne journée,
    Jb

Laisser un commentaire