Guide des changements techniques à venir sur WordPress 5.9

WordPress 5.9

La sortie de WordPress 5.9 est prévue
pour le 25 janvier 2022.

WordPress 5.9 offrira la possibilité de construire l’ensemble de votre site en utilisant des blocs. Cette nouvelle version majeure apportera en effet des outils de conception avancés pour vous permettre de créer des mises en page personnalisées pour votre thème, et de les mettre en forme selon vos préférences.

Découvrez dans ce guide les nouveautés techniques majeures qui vous attendent pour cette nouvelle version de l’outil qui propulse plus de 43% du web !

Cette version majeure 5.9 corrige plus de 100 bugs, apporte 99 améliorations, répond à 5 demandes de nouvelles fonctionnalités et prend en charge 51 tâches de maintenance. Voici la liste complète des tickets fermés lors du développement de WordPress 5.9.

Vous pouvez d’ores et déjà tester cette nouvelle version en installant la version Release Candidate 2 sur un site de test. La version finale est prévue pour le 25 janvier 2022.

Pour chaque composant de WordPress concerné par un changement majeur, vous trouverez un paragraphe introductif en français suivi des notes de développement et autres ressources publiées par l’équipe de développement de WordPress, en anglais.

Éditeur de blocs : arrivée de l’édition complète de votre site à l’aide de blocs Gutenberg

WordPress 5.9 est la version qui apporte le plus de changements à l’éditeur depuis le lancement de Gutenberg sur WP 5.0.

Cette nouvelle version majeure apporte une suite complète d’outils permettant à l’éditeur de blocs de proposer bien plus que la seule écriture des pages et articles de votre site. Cela comprend une nouvelle façon de construire des thèmes, de créer des modèles et de mettre en forme votre site. En plus de cela, une dizaine de nouveaux blocs proposent le chargement de contenus dynamiques pour créer les modèles de pages de votre site.

Le nouveau thème natif Twenty Twenty-Two est quant à lui chargé de faire la démonstration de toutes ces nouvelles fonctionnalités.

Pour en savoir plus sur les thèmes basés sur des blocs et pour apprendre à construire le vôtre, consultez la note de développement dédiée :

WordPress 5.9 comprend tous les changements ayant eu lieu sur l’extension Gutenberg depuis la dernière version de WordPress, jusqu’au gel du développement de nouvelles fonctionnalités intervenu avec la version 11.9 de Gutenberg. Pour connaître le contenu de chaque version de l’extension Gutenberg, consultez leur article dédié : 10.8, 10.9, 11.0, 11.1, 11.2, 11.3, 11.4, 11.5, 11.6, 11.7, 11.8, 11.9.

Vous trouverez ci-après les principaux changements intervenus sur Gutenberg, avec des liens vers les notes de développement associées.

Mise à jour des réglages, des styles et du fichier theme.json

La note de développement suivante décrit les changements notamment apportés au fichier theme.json.

Refactorisation du bloc Galerie

Auparavant, le bloc galerie fonctionnait comme un bloc unique qui permettait de choisir des images à intégrer au bloc. À partir de WordPress 5.9, il devient un bloc « conteneur » et les images qu’il contient seront tout simplement des blocs intégrés au sein de celui-ci. Par ailleurs, il sera également possible d’y intégrer d’autres types de blocs.

Le nouveau bloc Navigation

Le nouveau bloc de navigation s’intègre pleinement dans l’objectif d’édition complète de votre site via l’éditeur de blocs. Celui-ci permet de créer et gérer vos menus de navigation au sein de l’éditeur.

Encore plus de contrôle sur les blocs pouvant en contenir d’autres

La manière d’utiliser le composant <InnerBlocks /> a évolué. Cette note de développement vous permettra de mieux l’intégrer à vos projets de développements basés sur des blocs.

Possibilité de déclarer plusieurs feuilles de styles par bloc

Le fichier block.json permet dorénavant de déclarer une ou plusieurs feuilles de styles pour un seul et même bloc, et de charger des styles provenant d’autres blocs si besoin. Les thèmes pourront donc ajouter des styles blocs par blocs au lieu d’utiliser des feuilles de styles très lourdes contenant des styles pour l’ensemble du site, et qui sont donc constamment chargées pour toutes les pages.

Une nouvelle API permettant d’accéder aux styles et réglages globaux du site

Un jeu de fonctions, de crochets d’action et de filtres permet d’accéder au fichier theme.json et d’en modifier les réglages.

Verrouillage des blocs

WordPress 5.9 apporte la possibilité de verrouiller certains blocs individuels au sein de compositions de blocs, afin d’empêcher leur modification dans l’éditeur. Ceci est particulièrement utile pour contraindre la mise en page et la mise en forme de certaines compositions par rapport à votre charte graphique.

Autres modifications concernant l’éditeur de blocs sur WP 5.9

La note de développement suivante liste diverses autres améliorations et d’autres changements sur l’éditeur de blocs.

Performances

Coup d’œil sur les améliorations générales des performances de WordPress

La version 5.9 de WordPress apporte un grand nombre d’améliorations de performances. Cet article les détaille de façon précise.

Améliorations du chargement différé des médias sur WordPress 5.9

Présent depuis WordPress 5.5 pour les images et 5.7 pour les iframes, le chargement différé (en anglais lazy loading) permet de ne charger un élément que lorsque l’on a besoin de l’afficher à la personne qui visite le site. Mais tous les médias ne doivent pas tout le temps être chargés en différé. WordPress 5.9 améliore cela en évitant le chargement différé des premiers éléments médias du site, ceux qui sont généralement situés au dessus de la ligne de flottaison de l’écran. Si vous développez des sites web avec WordPress, vous pouvez paramétrer ces réglages précisément pour vos projets.

API du cœur WordPress

Changements concernant les publications, les types de publications, ainsi que les taxonomies

De nouvelles fonctions, crochets d’action et filtres ont été ajoutés pour faciliter le travail des développeurs et des développeuses WordPress. Découvrez-les dans cette note de développement.

Une nouvelle façon de faire des requêtes sur les permissions des comptes

WordPress 5.9 apporte des améliorations à l’API permettant de récupérer des comptes en fonction de leurs permissions.

Internationalisation

Vous le verrez la prochaine fois que vous vous connecterez à votre site s’il dispose de plusieurs langues installées dans l’administration : un sélecteur de langue a été ajouté à la page de connexion de WordPress, ce qui permet aux utilisateurs et utilisatrices disposant d’un compte sur votre site d’afficher la page de connexion dans leur langue de préférence. Cela est particulièrement utile pour les sites multilingue, multisite ou comprenant un grand nombre de comptes.

Thèmes et outil de personnalisation

Changement concernant le développement de thèmes

WordPress 5.9 introduit des changements concernant le développement de thèmes, mais aussi de nouveaux filtres pour aider les développeurs et développeuses.

Mises à jour sur les thèmes natifs

WordPress 5.9 vient aussi avec un certain nombre de modifications concernant les thèmes natifs autres que Twenty Twenty-Two. Si vous utilisez ces thèmes natifs (ou un thème enfant basé sur ces thèmes), nous vous recommandons de prendre connaissance de cette note de développement.

Évolution du statut de l’outil de personnalisation

Avec les thèmes basés sur des blocs et l’édition complète de site (full site editing en anglais), l’outil de personnalisation perd un peu de son intérêt. Mais il reste utile pour les thèmes classiques !

PHP 8.0 et 8.1

Cette note de développement fait le point sur l’état de la compatibilité de WordPress avec les versions 8.0 et 8.1 de PHP.

Outils de tests unitaires du cœur WordPress

Cet article fait le point sur les changements ayant eu lieu sur les tests unitaires dont fait l’objet chaque ligne de code introduite dans le code source du CMS.

Autres changements techniques

Mais ce n’est pas tout !

Cette dernière note de développement rassemble divers autres changements ayant eu lieu sur WordPress 5.9 :

  • Le champ de message des commentaires est maintenant mentionné comme étant obligatoire.
  • Deux nouveaux fournisseurs oEmbed font leur apparition : Pinterest ainsi que l’outil de représentation mathématique Wolfram Notebook.
  • Une nouvelle option pour restreindre les balises autorisées dans l’éditeur en fonction de leurs attributs.
  • Les PDF peuvent dorénavant être embarqués via la balise object.
  • Suppression de l’attribut redondant role="navigation" des balises nav générées par WordPress.
  • Le nouveau filtre wp_http_validate_url permet de déclarer les ports utilisables pour des requêtes externes.
  • Le crochet d’action wp_mail_succeeded a été ajouté à la fonction wp_mail().
  • La variable globale post est à présent utilisée par défaut sur la fonction wp_get_post_parent_id().
  • wp_register_script() peut dorénavant être appelé après wp_enqueue_script().
  • Les fonctions get_*_*_link() et edit_term_link() acceptent désormais un « term ID » ou un objet WP_Term.

Rédigé par @audrasjb, relu et corrigé par @fxbenard et @jdy68.