Query Monitor

Description

Query Monitor est un ensemble d’outils de développement pour WordPress. Il permet de déboguer les requêtes de base de données, les erreurs PHP, les crochets et les actions, les blocs de l’éditeur de blocs, les scripts et les feuilles de style en file d’attente, les appels API HTTP, et bien plus encore.

Il comprend des fonctionnalités avancées telles que le débogage des appels Ajax, des appels API REST, des vérifications des capacités de l’utilisateur/utilisatrice, ainsi qu’une prise en charge complète des thèmes en bloc et de l’édition complète du site. Il permet de limiter la plupart des résultats par extension ou thème, ce qui vous permet de déterminer rapidement les extensions, thèmes ou fonctions peu performantes.

Query Monitor se concentre fortement sur la présentation de ses informations d’une manière utile, par exemple en affichant des requêtes de base de données agrégées groupées par extensions, thème ou les fonctions qui en sont responsables. Il ajoute un menu de la barre d’outils de l’admin affichant une vue d’ensemble de la page actuelle, avec des informations de débogage complètes affichées dans des panneaux une fois que vous avez sélectionné un élément de menu.

Query Monitor prend en charge les versions de WordPress datant de moins de trois ans et la version 7.4 ou supérieure de PHP.

Pour des informations complètes, veuillez consulter le site Web de Query Monitor.

Voici un aperçu de ce qui s’affiche à chaque chargement de page :

  • Requêtes de base de données, y compris les notifications pour les requêtes lentes, en double ou erronées. Permet le filtrage par type de requête (SELECT, UPDATE, DELETE, etc), par composant responsable (plugin, thème, noyau WordPress), et par fonction appelante, et fournit des vues agrégées séparées pour chacun.
  • Le nom du fichier du modèle, la hiérarchie des fichiers modèles et les noms de toutes les parties du modèle qui ont été chargées ou non (pour les thèmes de blocs et les thèmes classiques).
  • Les erreurs PHP sont joliment présentées avec le composant responsable et la pile d’appels, ainsi qu’un avertissement visible dans la barre d’outils de l’admin.
  • Utilisation de la fonctionnalité « Doing it Wrong » ou « Deprecated » dans le code de votre site.
  • Blocs et propriétés associées dans le contenu des publications et dans l’éditeur de site (FSE).
  • Correspondance entre les règles de réécriture, les chaînes de requête associées et les variables de requête.
  • Les scripts et feuilles de style en attente, ainsi que leurs dépendances, les dépendances et les alertes pour les dépendances brisées.
  • Réglages linguistiques et fichiers de traduction chargés (fichiers MO et fichiers JSON) pour chaque domaine de texte.
  • API HTTP demandes, avec code de réponse, composant responsable et temps pris, avec des alertes pour échec ou erreur demandes.
  • ilisateur des contrôles de capacité, ainsi que le résultat et tout autre paramètres passé au contrôle de capacité.
  • Informations sur l’environnement, y compris des informations détaillées sur PHP, la base de données, WordPress et le serveur web.
  • Les valeurs de toutes les fonctions conditionnelles de WordPress telles que is_single(), is_home(), etc.
  • Transitions qui ont été mises à jour.
  • Utilisation de switch_to_blog() et restore_current_blog() sur les installations multisite.

De plus :

  • Chaque fois qu’une redirection se produit, Query Monitor ajoute un entête HTTP contenant la pile d’appels, afin que vous puissiez utiliser votre inspecteur HTTP favori ou les outils de développement du navigateur pour retracer ce qui a déclenché la redirection.
  • La réponse de toute requête Ajax initiée par jQuery- sur la page contiendra diverses informations de débogage dans ses en-têtes. Les erreurs PHP sont également affichées dans la console de développement du navigateur.
  • La réponse d’une demande authentifié WordPress API REST contiendra un aperçu des informations de performance et erreurs PHP dans son en-têtes, tant que l’utilisateur/utilisatrice authentifié a autorisation à voir les sorties de Query Monitor. Une une demande d’API REST enveloppée inclura encore plus d’informations de débogage dans le qm propriété de la réponse.

Par défaut, la sortie de Query Monitor n’est affichée qu’aux administrateurs et administratrices sur les installations à site unique, et aux super admins sur les installations multisites.

En plus de cela, vous pouvez définir un cookie d’authentification qui vous permet de voir la sortie de Query Monitor lorsque vous hors connexion (ou si vous êtes connecté en tant que non-administrateur). Voir le panneau des réglages pour plus de détails.

Autres extensions

Je maintiens plusieurs autres extensions pour les développeurs/développeuses. Jetez-y un coup d’œil :

  • User Switching permet de passer instantanément d’un compte à l’autre dans WordPress.
  • WP Crontrol permet de voir et de contrôler ce qui se passe dans le système WP-Cron

Déclaration de confidentialité

Query Monitor est privé par défaut et le restera toujours. Il ne stocke pas de manière persistante les données qu’il recueille. Il n’envoie pas de données à des tiers et n’inclut pas de ressources tierces.

La déclaration de confidentialité complète de Query Monitor se trouve ici.

Déclaration d’accessibilité

Query Monitor vise à être entièrement accessible à tous ses utilisateurs/utilisatrices. Il met en œuvre les meilleures pratiques en matière d’accessibilité au web, produit un balisage sémantique et structuré, utilise les API d’accessibilité fournies par WordPress et les navigateurs web le cas échéant, et est entièrement accessible au clavier.

Cela dit, Query Monitor n’est pas conforme aux directives d’accessibilité au contenu Web (WCAG) 2.0 au niveau AA, comme le fait WordPress lui-même. Le principal problème est que l’interface utilise des polices de petite taille pour maintenir une densité d’information élevée pour les utilisateurs voyants. Les utilisateurs/utilisatrices malvoyant⋅e⋅s ou ayant de faibles capacités motrices peuvent avoir du mal à voir ou à interagir avec certaines zones de Query Monitor à cause de cela. C’est un problème dont je suis parfaitement conscient et que je m’efforce d’améliorer progressivement, mais le problème sous-jacent des petites tailles de police demeure.

Si vous avez rencontré ou identifié un autre problème d’accessibilité dans Query Monitor, veuillez ouvrir un fil de discussion dans le forum d’assistance de l’extension Query Monitor et je ferai de mon mieux pour y remédier rapidement.

Captures d’écran

  • Menu de la barre d’outils d’admin
  • Base de données agrégée Des requêtes par composant
  • Contrôles de capacité
  • Requêtes de base de données
  • rochets et actions
  • Nécessite HTTP
  • Agréger des requêtes de base de données par fonction d’appel

FAQ

Cette extension fonctionne-t-elle avec PHP 8 ?

Oui, il est activement testé et fonctionne jusqu’à PHP 8.1.

Qui peut accéder aux résultats de Query Monitor ?

Par défaut, la sortie de Query Monitor n’est affichée qu’aux administrateurs et administratrices sur les installations à site unique, et aux super admins sur les installations multisites.

En outre, vous pouvez définir un cookie d’authentification qui vous permet d’afficher la sortie de Query Monitor lorsque vous n’êtes pas connecté, ou lorsque vous êtes connecté en tant qu’utilisateur/utilisatrice qui ne peut généralement pas voir la sortie de Query Monitor. Voir le panneau Réglages pour plus de détails.

Est-ce que Query Monitor lui-même a un impact sur le temps de génération des pages ou sur l’utilisation de la mémoire ?

Réponse courte : oui, mais uniquement un peu.

Réponse longue : Query Monitor a un faible impact sur le temps de génération des pages parce qu’il s’accroche à WordPress de la même manière que d’autres extensions. L’impact est faible ; typiquement entre 10ms et 100ms selon la complexité de votre site.

L’utilisation de la mémoire par Query Monitor représente généralement environ 10 % de la mémoire totale utilisée pour générer la page.

Puis-je empêcher Query Monitor de collecter des données pendant des demandes de longue durée ?

Oui, si quelque chose appelle do_action(’qm/cease’) alors Query Monitor cessera de fonctionner pour le reste de la génération de la page. Il se détache de toute autre collecte de données, rejette toutes les données qu’il a collectées jusqu’à présent et ignore la sortie de ses informations.

Cette fonction est utile pour les opérations de longue durée qui exécutent un très grand nombre de requêtes de base de données, qui consomment beaucoup de mémoire ou qui ne concernent pas le moniteur de requêtes, par exemple :

  • Sauvegarder ou restaurer votre site
  • Exportation une grande quantité de données
  • Exécution d’analyses de sécurité

Y a-t-il des modules pour Query Monitor ?

Une liste de modules pour Query Monitor peut être trouvée ici.

En outre, Query Monitor prend en charge de manière transparente les modules complémentaires pour l’extension Debug Bar. Si des modules complémentaires de Debug Bar sont installés, désactivez Debug Bar et les modules complémentaires s’afficheront dans le menu de Query Monitor.

Où puis-je suggérer une nouvelle fonctionnalité ou signaler un bogue ?

Veuillez utiliser le suivi des problèmes sur le repo GitHub de Query Monitor car il est plus facile de suivre les problèmes à cet endroit, plutôt que sur les forums d’assistance de wordpress.org.

Query Monitor est-il disponible sur Altis ?

Oui, les Altis Developer Tools sont construits sur Query Monitor.

Query Monitor est-il disponible sur WordPress VIP ?

Oui, mais un⋅e utilisateur/utilisatrice doit se voir accorder la capacité view_query_monitor pour voir Query Monitor, même s’il est administrateur/administratrice. Voir la documentation VIP de WordPress pour plus de détails.

J’utilise plusieurs instances de `wpdb`. Comment puis-je faire apparaître mes instances supplémentaires dans Query Monitor ?

Cette fonctionnalité a été retirée dans la version 3.12, car elle était rarement utilisée et augmentait considérablement la charge de maintenance de Query Monitor lui-même. N’hésitez pas à continuer à utiliser la version 3.11 si vous avez besoin d’utiliser cette fonctionnalité.

Puis-je cliquer sur les traces de pile pour ouvrir le fichier dans mon éditeur ?

Oui, vous pouvez l’activer dans le panneau des Réglages.

Acceptez-vous des dons ?

J’accepte les parrainages via le programme GitHub Sponsors. Si vous travaillez dans une agence qui développe avec WordPress, demandez à votre entreprise de fournir un parrainage afin d’investir dans sa chaîne d’approvisionnement. Les outils que je maintiens permettent probablement à votre entreprise d’économiser du temps et de l’argent, et le parrainage GitHub peut désormais se faire au niveau de l’organisation.

De plus, si vous aimez cette extension, j’aimerais que vous laissiez un avis. Parlez-en aussi à vos amis !

Avis

Lire les 440 avis

Contributeurs/contributrices & développeurs/développeuses

« Query Monitor » est un logiciel libre. Les personnes suivantes ont contribué à cette extension.

Contributeurs

“Query Monitor” a été traduit dans 23 locales. Remerciez l’équipe de traduction pour ses contributions.

Traduisez « Query Monitor » dans votre langue.

Le développement vous intéresse ?

Parcourir le code, consulter le SVN dépôt, ou s’inscrire au journal de développement par RSS.

Journal

3.15.0 (10 November 2023)

3.14.1 (21 October 2023)

  • Improves compatibility with WordPress Playground

3.14.0 (18 October 2023)

  • Corrects the port number handling when displaying URLs for scripts and styles
  • Improves the db.php handling when activating and deactivating Query Monitor on a single site within a Multisite network, and when DISALLOW_FILE_MODS is in use
  • Improves check for Debug Bar existence
  • Identifies drop-in plugins as a specific component instead of « other »
  • Simplifies some of the data structure used when logging queries
  • Specifies that Query Monitor supports WordPress versions up to three years old

3.13.1 (15 July 2023)

  • Avoids a fatal error if a deprecated warning is triggered early on during the bootstrap process
  • Avoids a PHP warning that can be triggered during certain HTTP API requests when Curl is not in use
  • Skips loading QM during the plugin update process

3.13.0 (9 July 2023)

  • Adds a dedicated panel for « Doing it Wrong » and deprecated functionality usage
  • Allows data in the HTTP API requests panel to be filtered by host name
  • Adds a « Type » column wherever a list of hooks can show both actions and filters
  • Improves various aspects of the « Editor » setting
  • Increases the minimum supported version of PHP to 7.4
  • Many thanks to @crstauf for the majority of the new features in this release

3.12.3 (17 May 2023)

  • Improves theme template part data collection when the Gutenberg plugin is in use with a block theme
  • Skips attempting to resolve a block template if the theme doesn’t support block templates
  • Removes the fallback to $EZSQL_ERROR for database query errors as it’s not possible to determine if the error should be ignored

3.12.2 (27 April 2023)

  • Adds the total count to the table footer of the PHP Errors panel
  • Improves the destination URL for links that point to the site editor
  • Implements some minor visual improvements
  • Removes unreliable information about the transport for HTTP API requests
  • Removes Query Monitor output from the interim login modal

3.12.1 (24 March 2023)

  • Corrects some inter-panel links that point to the Queries panel and sub-panels
  • Switches to sessionStorage for the selected table column filters so they don’t persist across tabs or sessions
  • Removes the « Debug Bar: » prefix on the menus for panels inherited from the Debug Bar plugin

3.12.0 (16 March 2023)

  • Clarifies and improves information in the Template panel when a block theme or full site editing (FSE) is in use
  • Avoids PHP warnings if a third party plugin makes unexpected changes to language file paths
  • Implements some minor performance improvements
  • Removes misleading information about WordPress memory limits
  • Removes support for multiple instances of wpdb (see the FAQ for more information)

3.11.2 (23 February 2023)

  • Implements various accessibility improvements
  • Fixes an issue where not all admin area footer scripts were shown in the Scripts panel
  • Improves output when the SQLite feature in the Performance Labs plugin is in use
  • Removes QM output altogether from the Customizer
  • Ensures wp-content/db.php from another plugin doesn’t get removed when deactivating QM

3.11.1 (3 January 2023)

  • Avoids a fatal error in PHP 8 when posix_getpwuid() or posix_getgrgid() doesn’t return an expected value.

3.11.0 (30 December 2022)

  • Adds a new « Multisite » panel that shows usage of switch_to_blog() and restore_current_blog() on Multisite installations
  • Improves the output shown for blocks and template parts when block themes or full site editing is in use
  • Introduces new QM_Data and QM_Component classes to make the data collection more structured and reliable
  • Increases the minimum supported version of PHP to 7.2
  • Improves the performance of SVG icons
  • Removes the ability to completely hide silenced PHP errors
  • Avoids some deprecated notices in PHP 8.2
  • Improves the performance of the PHP class autoloader

3.10.1 (9 September 2022)

  • Prevents logging duplicate entries for multiple calls to load the same translation file
  • Brings the dispatcher priority back down to 9 for maximum compatibility with other plugins that use a shutdown handler

3.10.0 (8 September 2022)

  • Adds information about the current language on the Languages panel
  • Reduces the chance that Query Monitor blames itself for PHP errors that don’t have a stack trace
  • Replaces the use of Dashicons with inline SVGs and removes the dashicons dependency
  • Switches to class autoloading via Composer for reduced memory usage
  • Changes the priority of the shutdown dispatcher from 0 to PHP_INT_MAX to ensure as much data as possible is collected
  • Improves the styling of Debug Bar add-ons
  • Fixes some erroneous localisation of float values in REST API output
  • Bumps the minimum supported PHP version to 5.6
  • Improves various other bits and bobs

3.9.0 (15 April 2022)

  • Introduces a dark mode toggle on the Settings panel, which replaces the QM_DARK_MODE constant
  • Prevents errors with undefined constants being reported in db.php
  • Adds more comprehensive handling of unexpected values in stack traces
  • Fixes PHP Warning ‘Header may not contain NUL bytes’ when outputting headers

3.8.2 (7 January 2022)

  • orrection certains déprécié avis avec PHP 8.1
  • Améliorez la gestion de SQL requêtes qui consistent seulement de MySQL commentaires

3.8.1 (2 January 2022)

  • Corrections une incompatibilité avec les versions PHP antérieures à 7.2
  • Corrections a avertissement qui était déclenché au sein du PHP en-tête répartiteur
  • Introduit le qm/component_type/{$ type} filtre
  • Introduit un QM_VERSION constant

3.8.0 (27 December 2021)

  • Introduit la possibilité pour un tiers de cesser toute collecte et production de données à tout moment en appelant do_action( 'qm/cease' ), par exemple pour éviter l’épuisement de la mémoire lors d’opérations de longue durée.
  • Réduit la largeur de l’élément de menu de la barre d’outils d’administration en utilisant une précision décimale inférieure.
  • Amélioration des informations du panneau Modèle lorsqu’un thème bloc est utilisé (pour l’Édition de Site)
  • Améliore les performances et la précision des traces de pile et des informations sur les fonctions d’appel
  • Correction de certains formats de chiffres et de messages d’erreur dans la sortie de l’API REST
  • Ajoute des informations plus utiles lorsqu’un cache d’objet persistant ou un cache d’opcode n’est pas utilisé.
  • Amélioration de la clarté dans les panneaux Scripts et Styles lorsque l’une des URL comprend un numéro de port.
  • Introduit le filtre qm/component_context/{$type} pour compléter qm/component_name/{$type} et qm/component_dirs
  • Amélioration de la qualité du code interne et de l’internationalisation, et réduction de l’utilisation de la mémoire.

3.7.1 (13 May 2021)

  • Ajout d’une solution de repli pour le traitement de la synchronisation lors des requêtes Ajax qui sont envoyées avant le crochet shutdown.

3.7.0 (13 May 2021)

3.6.8 (9 May 2021)

  • Add WordPress memory usage statistic to Overview panel
  • Add block context information to the Blocks panel
  • Correction mise en évidence des cellules TH
  • Correction un redimensionnement du panneau bogue

3.6.7 (20 January 2021)

  • Mettre en œuvre un QM_DB_SYMLINK constant pour empêcher le db.php symlink mis en place.
  • Retirer une dépendance sur SAVEQUERIES dans le requête collectionneur.
  • Retirer invalide portée attributs sur les cellules de table.

3.6.6 (13 January 2021)

  • PHP 8 fix.
  • Improve the display for various empty values when logging.
  • Don’t display child menus until the parent menu is active. Makes the menu clearer.
  • Detect local host names in HTTP API requests and don’t mark them as ignoring certificate verification.
  • Prevent the text in toggle buttons from being selected when selecting data in tables.
  • Remove support for the Dark Mode plugin which isn’t Dark Mode any more.

3.6.5 (13 November 2020)

  • Toujours spectacle le Journaux panneau, avec un lien à Aidez-moi docs.
  • Tout le tas de améliorations à la gestion de l’état « cassé » de QM.
  • Retirer utilisation de déprécié méthodes jQuery.
  • Ajouter soutien pour les dépendances Altis en tant que composants.
  • Ajouter innodb_buffer_pool_size variable dans la liste des environnements mysql.
  • Preformat the Logger output
  • Fix the PHP version check.

3.6.4 (20 August 2020)

  • Corriger un erreur introduit en 3.6.2 avec le supplément tôt erreur manipulation (ironique).

3.6.3 (20 August 2020)

  • Corrigez le taille de la fin icône.

3.6.2 (20 August 2020)

  • Capturez et affichez le PHP le plus récent erreur qui s’est produit avant le QM chargé.
  • Add support for the environment type added in WP 5.5.
  • Avoid a potentially blank translation for some plural forms.
  • Increase some contrast in dark mode.
  • Combine the response-related sections of the Request panel.
  • Add extra sanity checking when attempting to fetch the posix user information.

3.6.1 (25 July 2020)

  • Adjust the bottom margin when the QM panel is open so QM doesn’t cover the bottom of the page. Works more often than not.
  • Prevent QM from triggering a fatal itself if a fatal occurs before the HTML dispatcher is loaded.
  • Add an informational message to the template output when template hooks are in use.
  • Fix errors caused by missing user or group IDs when collecting environment data.
  • Add TextMate to list of supported editors.
  • Demote some cache warnings to informational messages.
  • Support passing backtrace to QM_Backtrace.

3.6.0 (8 May 2020)

  • Improvements to the UI when a fatal error occurs, including an admin toolbar warning.
  • Improvements to the UI when QM is running in « broken » mode due to missing jQuery or an unrecoverable JavaScript error.
  • Don’t display fatal errors if error display is off and the user cannot view QM.
  • Improvements to the visual appearance of the wp_die() output.
  • Simplify re-throwing a caught exception so QM doesn’t get the blame for fatal errors, eg. in the WordPress core fatal error handler.
  • Add support for logging a variable of any type in the logger, as a replacement for var dumping.
  • Don’t show a message for errors in Ajax calls that have already occurred on the main page load.
  • Don’t dispatch QM during an iframed request, eg the plugin info modal or an upgrader action.
  • Hide QM itself from various panels by default to remove noise. Can be controlled via the existing QM_HIDE_SELF configuration constant.
  • Support for the new is_favicon() conditional added in WP 5.4.
  • Fix the side panel resizing functionality.
  • Add a WP-CLI command for creating the symlink to the db file.
  • Add filters to QM_Util::get_file_dirs() and get_file_component() to allow support for non-standard plugin and theme locations.
  • Add an action that fires when QM enqueues its assets, so add-on plugins can enqueue theirs only when necessary.

3.5.2 (2 December 2019)