Configurer des sous-domaines génériques

Les sous-domaines génériques (wildcards subdomains) sont utiles pour permettre aux utilisateurs finaux de créer des sites à la demande dans un réseau multisite basé sur un domaine. Dans ce type de réseau, chaque nouveau site possède son propre sous-domaine, et la configuration générique signifie que ces sous-domaines n’ont pas à être configurés individuellement.

Pour plus d’information sur comment créer un réseau multisite, lisez l’article Créer un réseau multisite.

Cette page contient plusieurs exemples pour configurer des sous-domaines génériques dans différentes circonstances. Si vous ne pouvez pas déterminer comment configurer vos sous-domaines génériques sur votre serveur web, rapprochez-vous de votre hébergeur.

Apache Apache

Dans le fichier httpd.conf ou dans le fichier include qui contient la section VirtualHost de votre serveur, ajoutez une ligne comme celle-ci si elle n’est pas déjà présente :

ServerAlias *.example.com

Créez également un enregistrement DNS générique comme celui-ci :

*.example.com A XXX.X.XX.X

Remplacez example.com par votre nom de domaine et XXX.X.XX.X par l’adresse IP de votre serveur.

Haut ↑

CPanel CPanel

Dans votre CPanel, créez un sous-domaine générique de ce type :

*.example.com

Assurez-vous que ce sous-domaine pointe vers le dossier dans lequel se trouve votre fichier wp-config.php

Remplacez example.com par votre nom de domaine.

Haut ↑

Plesk Plesk

Sur un serveur utilisant Plesk Panel, il y a plusieurs étapes qui diffèrent du CPanel pour la configuration de sous-domaines génériques.

Vous trouverez toutes les indications détaillées dans l’article Configuring Wildcard Subdomains for multi site under Plesk Control Panel (en anglais).

Haut ↑

DirectAdmin panel DirectAdmin panel

Cliquez sur « User Panel », puis sur « DNS Management » et ajoutez les trois entrées suivantes dans les trois colonnes :

* A xxx.xx.xx.xxx

Remplacez xxx.xx.xx.xxx par l’adresse IP de votre serveur.

Cliquez sur « Admin Panel » puis sur « Custom Httpd » et enfin sur votre nom de domaine. Dans la zone de texte, copiez la ligne suivante et sauvegardez :

ServerAlias *.|DOMAIN|

Si vous devez supprimer une règle Httpd personnalisée, retournez dans la liste, videz la zone de texte concernée et sauvegardez.

Haut ↑

Amazon Web Services Amazon Web Services

Les instances AWS n’ont pas d’adresses IP permanentes assignées par défaut. Cela veut dire que l’adresse IP des serveurs peut changer lorsqu’ils sont redémarrés. Pour résoudre ce problème, assignez une Elastic IP Address à votre serveur et utilisez cette adresse IP pour la configuration de votre enregistrement A chez votre gestionnaire de nom de domaine (registrar).

Il n’est pas possible d’attribuer une Elastic IP aux instances AWS Elastic Load Balancers, aussi vous devez utilisez un enregistrement CName pour leur donner une adresse IP simple.

Vous ne pouvez pas enregistrer un CName qui pointe vers une URL racine (root URL). Par conséquent vous devez faire pointer la racine du domaine (example.com) vers une instance de serveur spécifique avec une adresse Elastic IP, créer un enregistrement CName générique (*.example.com) et le faire pointer vers votre instance Elastic Load Balancers.

Dans votre fichier .htaccess, redirigez simplement votre domaine principal (example.com) vers un sous-domaine spécifique (www.example.com)

Notes :

  • Certains gestionnaires de noms de domaines (registrars) ne supportent pas encore les enregistrement CName génériques.
  • Le service d’enregistrement des noms de domaines d’Amazon Route S3 résout le problème des CName, mais avec un coût supplémentaire.

Traduit par Marie Comet
Relu par Jb Audras & Jenny Dupuy
Dernière mise à jour le 28 janvier 2020