Comment installer WordPress

WordPress est bien connu pour sa facilité d’installation. Dans la plupart des cas, son installation se fait facilement et prend moins de cinq minutes. Un grand nombre d’hébergeurs proposent des outils (par exemple Fantastico ou Softaculous) pour installer automatiquement WordPress.
Si vous souhaitez installer WordPress vous-même, les instructions suivantes vous guideront.

Avant d’installer WordPress Avant d’installer WordPress

Avant de commencer l’installation, lisez l’article « Avant l’installation » pour connaître les prérequis et tâches à réaliser.
Si vous avez besoin d’installer plusieurs instances WordPress, lisez l’article « Installation de plusieurs WordPress ».

Haut ↑

Instructions de base Instructions de base

Si vous êtes à l’aise avec ce type d’installation, voici la version rapide des instructions. Les instructions détaillées se trouvent à la suite.

  1. Téléchargez et décompressez l’archive WordPress ;
  2. Sur votre serveur, créez une base de données ainsi qu’un utilisateur MySQL ou MariaDB qui a tous les privilèges pour y accéder et la modifier ;
  3. Facultatif : renommez le fichier wp-config-sample.php en wp-config.php, puis modifiez ce fichier pour y ajouter vos informations de base de données.
    Note : vous pouvez sauter cette étape si besoin, le programme d’installation créera le fichier wp-config.php pour vous s’il n’existe pas ;
  4. Téléversez les fichiers WordPress (à l’exception du répertoire WordPress lui même) à l’emplacement voulu sur votre serveur :
    • Pour installer WordPress à la racine de votre nom de domaine (par exemple example.com), placez les fichiers dans le répertoire racine de votre serveur ;
    • Pour installer WordPress dans son propre répertoire (par exemple example.com/blog/), créez le répertoire blog sur le votre serveur et placez-y les fichiers ;
    • Note : si votre client FTP a une option pour convertir les noms de fichier en minuscules, assurez-vous qu’elle est désactivée ;
  5. Accédez à l’URL où vous avez placé les fichiers WordPress pour lancer le programme d’installation :
    • https://example.com si vous avez installé WordPress dans le répertoire racine ;
    • https://example.com/blog/ si vous avez installé WordPress dans son propre répertoire ;

C’est terminé ! WordPress devrait maintenant être installé.

Haut ↑

Instructions détaillées Instructions détaillées

Étape 1 : télécharger et décompresser Étape 1 : télécharger et décompresser

Téléchargez et décompressez l’archive WordPress :

  • Si vous allez téléverser WordPress sur un serveur web distant, téléchargez l’archive WordPress sur votre ordinateur et décompressez-la ;
  • Si vous allez utiliser un client FTP, passez à l’étape suivante, le téléversement des fichiers est expliqué plus tard ;
  • Si vous avez un accès shell à votre serveur et êtes à l’aise avec l’utilisation d’un terminal, vous pouvez télécharger WordPress sur votre serveur en utilisant wget (ou lynx, ou un autre logiciel de navigateur en mode texte) :
    • téléchargez WordPress wget https://wordpress.org/latest.tar.gz ;
    • puis décompressez l’archive tar -xzvf latest.tar.gz
      L’archive sera décompressée dans un dossier wordpress dans le même répertoire où vous avez téléchargé latest.tar.gz ;

Haut ↑

Étape 2 : créer une base de données et un utilisateur Étape 2 : créer une base de données et un utilisateur

Si vous utilisez un fournisseur d’hébergement, vous avez peut-être déjà une base de données WordPress configurée ou il peut y avoir un outil de configuration automatisée pour le faire. Consultez les pages d’aide de votre hébergeur ou votre panneau de contrôle pour le vérifier.

Si vous devez créer votre base de données manuellement et que vous utilisez phpMyAdmin, suivez les instructions ci-après. Si vous utilisez un autre outil comme Plesk ou cPanel, lisez l’article « Créer une base de données pour WordPress ».

Si vous disposez uniquement d’une base de données et qu’elle est déjà utilisée, vous pouvez quand même l’utiliser pour WordPress mais assurez-vous d’avoir des préfixes de tables différents pour ne pas écraser les tables existantes.

En utilisant phpMyAdmin En utilisant phpMyAdmin

Si phpMyAdmin est installé sur votre serveur, vous pouvez suivre ces instructions pour créer votre identifiant WordPress et votre base de données. Si vous travaillez en local sur votre ordinateur, la plupart des distributions Linux permettent d’installer phpMyAdmin automatiquement.

Note : ces instructions sont rédigées pour phpMyAdmin 4.4, l’interface peut varier légèrement selon les versions.

  1. Si une base de données relative à WordPress n’existe pas dans la liste de gauche, créez-en une en cliquant sur l’onglet Bases de données/Databases :
    Choisissez un nom pour votre base de données, par exemple wordpress ou blog. Certains hébergeurs imposent d’utiliser un nom commençant par votre identifiant suivi d’un underscore, ce qui donnera par exemple username_wordpress.
    Saisissez le nom de votre base de données dans le champ Créer une base de données/Create database. Dans le sélecteur Interclassement/Collation, choisissez l’interclassement pour votre langue et encodage, dans la plupart des cas il est conseillé de choisir une valeur commençant par utf8_, et si vous ne trouvez pas votre langue, choisissez utf8mb4_general_ci (plus d’informations).
    phpMyAdmin_create_database_4.4
  2. Retournez sur la page principale de l’interface en cliquant sur le logo phpMyAdmin, puis cliquez sur l’onglet Comptes utilisateurs/Users. Si aucun utilisateur relatif à WordPress n’existe dans la liste des utilisateurs, créez-en un :
    users.jpg
    1. Cliquez sur Ajouter un utilisateur/Add user ;
    2. Saisissez un identifiant WordPress (par exemple wordpress) dans le champ Identifiant/User name (assurez-vous que Utiliser un champ texte est sélectionné dans la liste déroulante) ;
    3. Saisissez un mot de passe sécurisé (composé de lettres en majuscules et minuscules, nombres et symboles) dans le champ Mot de passe/Password. Assurez-vous que la valeur Utiliser un champ texte/Use Text Field soit sélectionnée. Saisissez à nouveau votre mot de passe dans le champ Saisir à nouveau/Re-type ;
    4. Notez l’identifiant et le mot de passe choisis ;
    5. Laissez les options par défaut dans la section Privilèges globaux/Global privileges ;
    6. Cliquez sur le bouton Exécuter/Go ;
    7. Retournez dans l’onglet Utilisateurs/Users et cliquez sur Modifier les privilèges/Edit privileges pour l’utilisateur que vous venez de créer ;
    8. Dans la section Privilèges spécifiques de la base de données/Database-specific privileges, sélectionnez la base de données que vous venez de créer pour WordPress dans le menu déroulant Ajouter des privilèges à la base de données suivante/Add privileges to the following database, et cliquez sur Aller/Go ;
    9. Vous êtes revenu à la page des privilèges : cochez la case Tout cocher/Check all et cliquez sur Exéctuer/Go ;
    10. Sur la page suivante, notez le nom de serveur affiché après Serveur/Server en haut de la page :
phpMyAdmin_server_info_4.4

Haut ↑

Étape 3 : configurer le fichier wp-config.php Étape 3 : configurer le fichier wp-config.php

Vous pouvez soit créer et configurer vous-même le fichier wp-config.php, soit passer cette étape et laisser WordPress le faire lui-même lors du processus d’installation (étape 5). Si vous choisissez cette seconde option, vous devrez tout de même indiquer les informations de votre base de données à WordPress.

Pour des explications détaillées et étape par étape sur la création du fichier wp-config.php et les clés secrètes, lisez l’article « Modifier le fichier wp-config.php ».

Retournez à l’emplacement où vous avez décompressé l’archive WordPress à l’étape 1, renommez le fichier wp-config-sample.php en wp-config.php, et ouvrez-le dans un éditeur de texte.

Saisissez les informations de votre base de données créée à l’étape 2 sous le commentaire // ** MySQL settings - You can get this info from your web host ** //

DB_NAME : le nom de la base de données que vous avez créée pour WordPress à l’étape 2.

DB_USER : l’identifiant que vous avez créée pour WordPress à l’étape 2.

DB_PASSWORD : le mot de passe que vous avez choisi pour l’identifiant WordPress à l’étape 2.

DB_HOST : le nom du serveur que vous avez déterminé à l’étape 2 (souvent localhost mais pas toujours, lisez les valeurs possibles pour DB_HOST). Si un port, un connecteur ou un canal est nécessaire, ajoutez deux points (:) puis les informations au nom du serveur.

DB_CHARSET : le jeu de caractères de la base de données, qui en général ne doit pas être modifié (lisez « Modifier le fichier wp-config.php »).

DB_COLLATE : l’interclassement de la base de données, qui en général doit rester vide.

Générez des clés de sécurité et saisissez-les sous la section * Authentication Unique Keys and Salts.

Sauvegardez le fichier wp-config.php.

Haut ↑

Étape 4 : téléverser les fichiers Étape 4 : téléverser les fichiers

Maintenant vous devez choisir à quelle adresse votre site WordPress sera accessible pour déterminer à quel endroit placer les fichiers :

  • Dans le répertoire racine, accessible à l’adresse https://example.com ;
  • Dans un sous-dossier, accessible à l’adresse https://example.com/blog ;

Note : l’emplacement racine de votre dossier web dans votre serveur web peut varier selon les hébergeurs et systèmes d’exploitation. Vérifiez avec votre hébergeur ou administrateur système si vous ne savez pas où il se trouve.

Haut ↑

Dans le répertoire racine Dans le répertoire racine

  • Si vous devez téléverser les fichiers sur votre serveur web, utilisez un client FTP pour téléverser le contenu du répertoire wordpress (mais pas le répertoire lui-même) dans le répertoire racine de votre site web ;
  • Si les fichiers sont déjà sur votre serveur et que vous utilisez un accès shell pour installer WordPress, déplacez le contenu du répertoire wordpress (mais pas le répertoire lui-même) vers le répertoire racine de votre site web ;

Haut ↑

Dans un sous-dossier Dans un sous-dossier

  • Si vous devez téléverser les fichiers sur votre serveur web, renommez le répertoire wordpress avec le nom voulu, puis utilisez un client FTP pour téléverser ce répertoire à l’emplacement voulu dans le répertoire racine de votre site web ;
  • Si les fichiers sont déjà sur votre serveur web et que vous utilisez un accès shell pour installer WordPress, déplacez le répertoire wordpress à l’emplacement voulu dans le répertoire racine de votre site web et renommez-le avec le nom voulu ;

Haut ↑

Étape 5  : lancer le programme d’installation Étape 5  : lancer le programme d’installation

Accédez à l’URL où vous avez placé les fichiers WordPress pour lancer le programme d’installation :

  • https://example.com/wp-admin/install.php si vous avez installé WordPress dans le répertoire racine ;
  • https://example.com/blog/wp-admin/install.php si vous avez installé WordPress dans son propre répertoire ;

Haut ↑

Création automatique du fichier wp-config.php Création automatique du fichier wp-config.php

Si WordPress ne trouve pas le fichier wp-config.php il vous le signalera et vous proposera de créer et configurer le fichier lui-même (vous pouvez accéder directement à cette page à l’adresse wp-admin/setup-config.php). WordPress vous demandera les informations de votre base de données, lorsque vous validerez le formulaire ces informations seront écrites dans le fichier wp-config.php. Si cela fonctionne vous pouvez poursuivre l’installation, sinon revenez à l’étape 3 pour configurer manuellement le fichier.
install-step3_v47

Haut ↑

Finaliser l’installation Finaliser l’installation

Pour finaliser l’installation, vous devrez renseigner les informations suivantes :

  • Le titre du site ;
  • Votre identifiant ;
  • Votre mot de passe ;
  • Votre adresse de messagerie ;
  • La visibilité du site sur les moteurs de recherche, cochez cette case si vous souhaitez que les moteurs de recherche (par exemple Google, Bing ou DuckDuckGo) n’indexent pas votre site web ;

Toutes ces informations pourront être modifiées par la suite dans l’écran d’administration.

install-step5_v47

Si l’installation se termine bien vous serez redirigé vers la page de connexion.

Haut ↑

Erreur du programme d’installation Erreur du programme d’installation

  • Si vous obtenez une erreur à propos de la base de données lors de l’exécution du programme d’installation :
    • Revenez à l’étape 2 et l’étape 3, puis vérifiez que vous avez saisi les bonnes informations de la base de données dans le fichier wp-config.php et que l’utilisateur MySQL a la permission d’accéder à la base de données ;
    • Vérifiez que le serveur de la base de données fonctionne ;

Haut ↑

Problèmes d’installation courants Problèmes d’installation courants

Vous trouverez ci-dessous les solutions aux problèmes les plus couramment rencontrés lors de l’installation. Pour plus plus d’informations sur les problèmes et le dépannage avec votre installation WordPress, consultez la FAQ d’installation et la FAQ de dépannage.

Je vois une liste de répertoires au lieu d’une page web

Il faut indiquer au serveur web d’afficher le fichier index.php par défaut. Dans Apache, utilisez la directive DirectoryIndex index.php. La manière la plus simple de le faire est de créer un fichier nommé .htaccess à la racine de l’installation (au même niveau que le fichier wp-config.php) et d’y ajouter cette instruction. Une autre option consiste à ajouter la directive aux fichiers de configuration du serveur web.

Je vois des erreurs Headers already sent

Il y a probablement une erreur de syntaxe dans le fichier wp-config.php, pour le corriger :

  1. Téléchargez le fichier wp-config.php ;
  2. Ouvrez-le dans un éditeur de texte ;
  3. Vérifiez que la première ligne ne contient rien d’autre que <?php et qu’il n’y a aucun texte ni espace avant ;
  4. Vérifiez que la dernière ligne ne contient rien d’autre que ?> et qu’il n’y a aucun texte ni espace après ;
  5. Si votre éditeur de texte enregistre en Unicode, assurez-vous qu’il n’ajoute aucune marque d’ordre d’octets (BOM). La plupart des éditeurs de texte n’informent pas l’utilisateur s’ils ajoutent ou non une nomenclature aux fichiers, si c’est le cas, essayez d’utiliser un autre logiciel ;
  6. Enregistrez le fichier, téléversez-le à nouveau si besoin et rafraîchissez la page dans votre navigateur ;

Les pages sont incompréhensibles, le code source affiche des balises <?php ?>

Si les balises <?php ?> sont affichées par le navigateur cela signifie que PHP ne fonctionne pas correctement. Le code PHP doit être exécuté avant que le serveur envoie le code HTML au navigateur. Assurez-vous que votre serveur web répond aux prérequis pour faire fonctionner WordPress, que PHP est installé et correctement configuré, ou contactez votre hébergeur ou administrateur système pour obtenir de l’aide.

Vous avez toujours le message Erreur de connexion à la base de données bien que votre configuration soit correcte

Essayez de réinitialiser votre mot de passe MySQL manuellement. Si vous avez un accès shell à MySQL, essayez la commande suivante :

SET PASSWORD FOR 'wordpressusername'@'hostname' = OLD_PASSWORD('password');

Si vous n’avez aucun accès shell, saisissez la commande ci-dessus dans l’onglet SQL de phpMyAdmin, ou utilisez le panneau de contrôle de votre hébergeur.

Vous avez toujours le message Your PHP installation appears to be missing the MySQL extension which is required by WordPress bien que votre configuration soit correcte

Vérifiez que votre configuration serveur est correcte et que l’extension MySQL est chargée par votre serveur. Parfois, ce problème nécessite que toute la configuration du serveur et de MySQL soit vérifiée à nouveau. Des fichiers ou réglages de configuration incorrects sont souvent à l’origine de ce problème.

Mes téléversements de fichiers image/MP3 ne fonctionnent pas

Si vous utilisez l’éditeur de texte enrichi sur un site installé dans un sous-dossier et que vous faites glisser une image dans le champ éditeur, l’image peut disparaître quelques secondes plus tard. Cela est dû à un problème avec TinyMCE (l’éditeur de texte enrichi) qui n’obtient pas assez d’informations durant le glissement de l’image pour construire le chemin d’accès au fichier. Une solution est de ne pas utiliser le glisser-déposer sur les images, mais de cliquer longuement sur l’image et de sélectionner Envoyer à l’éditeur.

Traduit par Marie Comet
Relu par Bruno Tritsch et Jb Audras
Dernière mise à jour le 29 janvier 2020