Utilisation de la marque WordPress dans les noms de domaines

La marque « WordPress » est la propriété de la Fondation WordPress. Seuls les sites de l’écosystème WordPress.org et WordPress.com sont autorisés à utiliser ce terme dans leurs noms de domaines de premier niveau.

Cela signifie qu’il n’est pas autorisé d’utiliser le terme WordPress dans un nom de domaine. Si vous détenez un tel nom de domaine, vous devez en changer et le transférer à WordPress.org qui prendra en charge son blocage par la suite.

Le terme « wp » n’est pas couvert par le trademark. Vous pouvez donc l’utiliser dans vos noms de domaines.

L’utilisation de « wordpress » est autorisée en sous-domaine. Vous pouvez donc disposer d’un sous-domaine wordpress.exemple.fr sans problème.

Donc par exemple, si vous possédez un nom de domaine en www.wordpress-exemple.fr ou www.wordpressexemple.fr vous ne pouvez pas continuer à l’utiliser.

Dans ce cas, vous devez rétrocéder le nom de domaine à la Fondation WordPress.

Vous pouvez acquérir le nom de domaine www.wp-exemple.fr et rediriger votre ancien nom de domaine en 301 vers celui-ci. La Fondation WordPress vous laissera le temps nécessaire pour que votre référencement ne soit pas impacté.

En revanche cette action de votre part est obligatoire (ainsi que la communication de son avancement), sous peine de poursuites de la part du service juridique de la Fondation WordPress.

Nous (la Fondation WordPress et ses représentants pour fr.w.org) menons fréquemment des campagnes ciblées afin de prévenir les personnes détenant des noms de domaines non autorisés, mais vous ne devez pas attendre cela pour agir si vous ne respectez pas le trademark, car vous l’utilisez de façon illégitime et non respectueuse de la marque et de l’écosystème WordPress.

Oui mais d’autres le font aussi !

Citation fictive du détenteur fictif du nom de domaine « www.wordpress-example.fr »

S’il ne s’agit pas de WordPress.org, WordPress.com, WordPress.net WordPressFoundation.org ou WordPress.tv, ils n’en ont pas le droit. Si vous le souhaitez, vous pouvez les contacter en leur expliquant la situation et en pointant vers cette publication officielle.

Le plus souvent, il s’agit de sites distribuant des extensions ou des thèmes contenant des logiciels malveillants, nous luttons contre eux avec les ressources juridiques disponibles et en contactant si nécessaire directement les hébergeurs ou les moteurs de recherche. Nous sommes certains que vous ne souhaitez pas que votre site soit traité comme tel.

Pour contacter la Fondation WordPress :

WP 5.0 – Modification de traduction du terme générique «Post» en «Publication»

La sortie de WordPress 5.0 est prévue le 6 décembre 2018

Note importante : Il n’est pas question de remplacer le terme Article par Publication dans WordPress. Cette modification de la traduction porte sur le terme «Post» lorsque celui-ci est utilisé de façon générique pour définir n’importe quel «Custom Post Type».

Lors de la réunion de l’équipe de traduction du lundi 2 juillet (lire le compte-rendu) nous avons échangé sur les difficultés posées par la traduction du terme Post tel qu’il est utilisé par WordPress. En anglais «Post» désigne à la fois les Articles et le nom générique donné à tout élément éditorial mis en ligne sur WordPress.

Si l’on ne sait pas s’il s’agit d’un Article, d’une Page ou de tout Custom Post Type (type de Post spécifique créé manuellement ou via une extension), cela s’appelle un « Post ».

En français, cela ne fonctionne pas : nous avons besoin d’un terme générique permettant de définir n’importe quel contenu éditorial publié sur WordPress mais nous ne pouvons pas utiliser Article, qui fait référence à un type de contenu spécifique (historiquement, les articles de blog), sans se trouver devant une ambiguïté puisqu’il n’a pas la double signification qu’il possède en anglais.

Lors de ces échanges, la meilleure traduction trouvée pour Post dans le contexte générique fut Publication.

Nous avions donc publié un article expliquant le changement à venir afin de communiquer sur celui-ci et pour fournir la date à laquelle la décision serait entérinée (ou rejetée le cas échéant) : lors de la réunion de l’équipe de traduction du 6 août 2018.

Cet article (que nous avons relayé sur Twitter et sur le groupe Facebook WordPress Academy) a fait l’objet de commentaires et de discussions notamment sur le Slack WordPress-Fr.

Suite à la réunion du 6 août (lire le compte-rendu), décision a été prise d’acter ce changement, qui devra être effectif pour la sortie de WordPress 5.0, prévue le 6 décembre 2018.

Notre objectif est de déployer cette modification sur la traduction du cœur WordPress, mais aussi sur le reste de l’écosystème : thèmes, extensions, applications mobile, etc.

Pour aider les traducteurs et traductrices responsables de thèmes ou d’extensions à prendre en compte ce changement au plus tôt, le glossaire francophone a été modifié.

Pour rappel, voici la structuration des différents niveaux d’éléments éditoriaux dans WordPress en français :

  • Publication est le nom donné à un élément générique Post, regroupant donc les articles, les pages et tout autre Custom Post Type (CPT). Auparavant traduit « Type de contenu personnalisé », « Custom Post Type » devient « Type de publication personnalisé ».
  • Chaque publication (article, page, autres CPT) possède une zone de contenu, qu’il s’agisse de l’éditeur Classique ou des Blocs du nouvel éditeur.

WordPress 5.0 version beta 1

WordPress 5.0 est disponible en version beta.

Cette version du CMS est une version de développement, il n’est donc pas conseillé de la mettre en place sur un site en ligne. Vous pouvez l’essayer sur une version de test de votre site.

Il y a deux façon d’essayer WordPress 5.0 en version beta : utiliser l’extension WordPress Beta Tester (activer le mode « bleeding edge nightlies ») ou télécharger et installer le ZIP de la version beta (lien de téléchargement direct).

La version finale de WordPress 5.0 est prévue pour le 19 novembre. D’ici là, nous allons passer en revue les changements principaux à tester sur cette future version majeure du CMS.

Continuer la lecture « WordPress 5.0 version beta 1 »

Contribuer au cœur WordPress / Partie 2 : créer un patch avec GIT

Cet article est le second d’une série dédiée à la contribution au cœur WordPress. Aujourd’hui, l’objectif est d’expliquer comment créer un patch pour proposer un correctif ou une amélioration dans le cœur WordPress.

Voir l’article précédent : comprendre le fonctionnement de Trac, l’outil de ticket de WordPress.

Continuer la lecture « Contribuer au cœur WordPress / Partie 2 : créer un patch avec GIT »

Contribuer au cœur WordPress / Partie 1 : Trac, le gestionnaire de tickets utilisé par WP

En tant que logiciel open-source, WordPress a besoin de contributeurs et contributrices. Des personnes de tous les pays du monde contribuent à ce projet, et dans une volonté de développer cette culture de la contribution dans la communauté WordPress francophone, nous lançons une série d’articles/tutoriels sur le sujet.

In open source, we feel strongly that to really do something well, you have to get a lot of people involved.

Linus Torvalds

Cet article est le premier d’une série dédiée à la contribution au cœur WordPress. Aujourd’hui, l’objectif est de donner les pistes et liens permettant de trouver des tickets « simples » à corriger afin de pouvoir se lancer dans le grand bain de la contribution au CMS qui propulse plus de 30% du web.

Continuer la lecture « Contribuer au cœur WordPress / Partie 1 : Trac, le gestionnaire de tickets utilisé par WP »

CLPTE prerequired actions

WordPress Devs who wish to have CLPTE access to your products (themes, plugins) here are the guidelines to provide to your French translators.

In order to assure the best possible quality for all translations (and therefore for the products you so dearly worked on), we have established a few rules your French team members should follow:

  1. We follow the WordPress meta handbook for translations recommendations. Your translators should speak French.
  2. They should follow these steps:
Continuer la lecture « CLPTE prerequired actions »

WordPress version 4.9.6/7 : de nouveaux outils pour l’application du RGPD

La version 4.9.6 de WordPress est sortie le 17 mai 2018. Il s’agit d’une version de maintenance (correction de bugs et petites améliorations) et surtout de prise en charge des éléments les plus importants du RGPD.

La version 4.9.7 devrait sortir rapidement. L’équipe de direction sera nommée mercredi 6 juin 2018 et la version devrait voir le jour 3 ou 4 semaines plus tard. Il s’agira essentiellement de corrections concernant les fonctionnalités dévoilées sur WP 4.9.6.

Continuer la lecture « WordPress version 4.9.6/7 : de nouveaux outils pour l’application du RGPD »

Sortie de WordPress 4.9.4 – Détails techniques importants

Aujourd’hui, la version 4.9.4 de WordPress est sortie, le jour suivant la sortie de la version 4.9.3.

WordPress 4.9.4 est la première version mineure de WordPress en quatre ans depuis la sortie de WordPress 3.7 où tous les utilisateurs de notre CMS favori ne recevrons pas une mise à jour automatique.

Ceci n’est bien évidemment pas un choix. Un bug non détecté pendant le cycle de développement de la version 4.9.3 en est responsable, et n’a été découvert que quelques heures après la sortie de cette version. Le bug a entraîné une erreur fatale PHP qui se déclenche lorsque WordPress essaye de se mettre lui-même à jour.

Cela signifie malheureusement que les administrateur·ice·s de sites WordPress vont devoir procéder à la mise à jour de leur site manuellement.

Via leur tableau de bord (cliquer sur le lien « Mettre à jour maintenant » dans le menu « Mises à jour »), en utilisant WP-CLI ou par FTP.

Les hébergeurs et prestataires qui appliquent les mises à jour automatiquement sur les sites de leurs clients vont également pouvoir mettre à jour leur parc de sites comme ils le font d’habitude.

Continuer la lecture « Sortie de WordPress 4.9.4 – Détails techniques importants »

Traduction du terme « upload » pour WordPress en français

La traduction de WordPress en français n’est pas figée dans le marbre. Tout comme la langue française, elle est appelée à évoluer. Il y a également certains choix antérieurs qui sont parfois remis en cause.

Le remplacement d’une expression par une autre est une décision qui entraîne un travail de l’équipe de traduction à plusieurs niveaux :

Les canaux de communication privilégiés sont le site Rosetta et sa partie Traduction et surtout le canal #traductions du slack WordPress France (vous pouvez vous y inscrire via le site WPFR).

Il est aujourd’hui question de l’expression « Mettre en ligne », actuellement utilisée en tant que traduction du verbe anglophone « Upload ». Il s’agit de l’action de déposer un fichier sur un serveur.

Dans l’usage courant, la langue française peut utiliser plusieurs variations pour ce terme :

  • L’utilisation de l’anglicisme Upload : « Le fichier que j’ai uploadé ». Un terme assez couramment utilisé, mais nous tâchons d’éviter tout anglicisme dans la traduction de WordPress en Français.
  • « Télécharger », utilisé indifféremment comme traduction d’upload et de download. C’est probablement un usage très courant mais son utilisation serait une source d’erreur trop importante dans la traduction WordPress : comment alors distinguer l’action de récupérer des fichiers depuis un serveur de l’action de les y déposer ?
  • « Mettre en ligne », qui est le terme actuellement utilisé et reconnu officiellement dans le glossaire WordPress France. Ce terme y a été introduit en mars 2015 et est une traduction reconnue du verbe to upload au niveau de la langue française. Malheureusement, ce terme est lui aussi ambigu. On peut constater ci-dessous un exemple de problème posé par son utilisation : on a alors l’impression que l’action qui va être effectuée sera de mettre en ligne une extension sur internet (par exemple sur le répertoire officiel w.org) alors qu’il s’agit de la mise en place des fichiers d’une extension sur le serveur afin de pouvoir les utiliser sur son site web. De plus, « Mettre en ligne » est un terme compliqué à manipuler dans le cadre de la traduction car il est constitué d’une expression en trois mots au lieu d’un simple verbe.

Exemple d’utilisation ambigüe du terme « mettre en ligne »

La solution retenue : l’utilisation du terme « téléverser »

Téléverser est un néologisme proposé par l’Office québécois de la langue française et reconnu par l’Académie française.

Il a été formé à partir du préfixe télé « à distance » et du mot verser qui a l’avantage d’indiquer une notion de direction : on dépose des fichiers sur le serveur distant.

On peut alors distinguer les deux actions de téléchargement et de téléversement et ainsi se débarrasser des ambiguïtés du terme « Mettre en ligne », le terme « Télécharger » restant alors limité à la traduction de l’action de récupérer des fichiers disponibles sur un serveur.

L’autre avantage de « téléverser » est qu’en tant que verbe, il est assez simple à manipuler dans un contexte de traduction et peut donc être employé sous plusieurs formes et être conjugué.

Le glossaire a été mis à jour en ce sens le 3 novembre 2017 et le travail de modification de la branche WordPress 4.9 est en cours. Nous invitons les responsables de projets (PTE) à prendre en compte dès à présent cette modification dans leurs traductions pour assurer une cohérence d’ensemble à l’écosystème.